Comores : Le comble d’un mensonge national

Minuit. Des pensées de nuit pour des jours meilleurs. A mon corps défendant, je prends le stylo ,comme un Master of Ceremony s’accroche au micro ,pour laisser couler les larmes de mes veines. Mon cœur saigne comme saigne l’Afrique à cause de ses nombreuses sécessions….