L’Afrique noire, sommes-nous damnés ou condamnés?

Sida, Malaria, guérilla, Choléra, Ebola and so on! Des maladies mangeuses d’homme déciment l’espèce humaine, depuis le ventre de sa maman et la poursuit tout au long de son séjour sur terre. L’Afrique, mon cher continent, si ce n’est pas les guerres, c’est les épidémies et les pandémies qui nous pourchassent de cette terre à jamais. Je me demande si c’est en raison de notre situation géographique ou c’est plutôt un problème d’ordre écologique. Je n’en sais pas trop. Peut être les doctes m’en diront plus.

faux plan mais vrai labo. ‹ › « vieuxvolcan.com
faux plan mais vrai labo. ‹ › «vieuxvolcan.com

Après un passé douloureusement tumultueux, l’orage suit son cours en Afrique noire. Comme si nous sommes naturellement des décombres à déblayer!
Depuis, avant et après les dites «indépendances», qui nous ont laissé qu’estropie et paralysie. Notre « médiocre » continent continue à faire fausse route. Faut-il attendre encore quelques siècles pour que nous nous mettons sur les rails?

Ari, les temps sont révolus. Oui c’est ce qu’on dit mais nous les Africains, pffff!!!! On préfère se plaindre que se battre. Nos pères fondateurs des indépendances nous ont laissé une feuille de route aussi nébuleuse qu’obscure. Et leurs successeurs ont spéculé sur cette atmosphère si nuageuse pour trépigner le peuple. Despotisme, régionalisme, népotisme et la liste me fatigue! Ainsi la haine prit ses racines et nous voici noyer dans les abîmes les plus effarants.

Malaria patients africacallingus.blogspot.com
Malaria patients
africacallingus.blogspot.com

Quand on parle des pays du tiers monde, on se réfère au continent noir et certains pays asiatiques. Cependant, ces derniers sortent du noyade peu à peu! Pendant que nous battons les records en bactéries pathogènes!

Tant d’épidémies que d’épiphyties font surface en Afrique noire. Pourvu que les épizooties nous épargnent pour le moment. Est-ce que c’est de notre faute? Et ben la réponse est OUI!!!

Oui en ce sens que nos attentions se focalisent en des choses futiles. tout le monde veut accéder au pouvoir pour remplir ses comptes dans les banques suisses! L’Afrique possède tout ce qui s’avère pactole pour redémarrer la machine économique. Mais la soif du pouvoir nous divise, au lieu de s’unir pour le bien de tous.

Le continent possède aussi des gisements de gaz naturel et de pétrole.
Le continent possède aussi des gisements de gaz naturel et de pétrole.

Oui en ce sens que nos «honorables» dirigeants ne font que battre le pavé, à Addis Abeba et ailleurs. Au lieu de suivre la voie royale.«A trop demander sa route, on finit par n’y voir goutte.» Hein!!

Oui en ce sens que dans nombre de pays de l’Afrique subsaharienne, l’Education laisse à désirer. Alors qu’on parle constamment des problèmes que connaissent l’Enseignement et la Santé, dans le continent noir. Plus l’Education passe au second plan. Et plus l’analphabétisme joue son rôle et en voici les conséquences. Selon moi, je ne vois qu’une seule issue. Miser nos pécules sur la voie éducative au préjudice de l’analphabétisme. Et nous verrons que toute semence de bonheur qu’un chef d’Etat, digne de ce nom, aura semé, germera et accroîtra dans des meilleures conditions. On pourra donc songer à une marche sur Jupiter!

Pour ériger un édifice, il faut un socle, un soubassement, un fondement. Jeunesse africaine, chômeurs et blogueurs, diplômés et engagés, intellos et mégalos, je sais que nous sommes nombreux dans les rues à vadrouiller à longueur des journées. Au lieu de bayer aux corneilles, unissons nos forces et combattons l’illettrisme. nous verrons donc que la prospérité vaincra sur la pauvreté!

Afrique, ma douce mère! Mère de l’humanité, mère de toute affection et de passion maternelle. Mère de toute violence outrance. Mère de la pauvreté mais aussi de la beauté. Mère de la couleur et de la douceur! Mère de la chaleur et de la fraîcheur. Mère de l’humidité et de l’humilité. Mère de misères et de guerres qui ne cessent guère!Tu as assez enduré tant de souvenirs amers. Quoique tu possèdes toutes saveurs sauveurs des matières premières! Les catastrophes de tout genre, frappent à ta porte car tu te montres fragile dans ton sol à couleur d’argile. Afrique, là où chantent tempérant et griot, il est donc grand temps que tu présentes tes adieux aux maux qui consomment ton énergie et consument ta beauté enviable et sans égale! Réveilles-toi Maman et montre-nous que tu n’es ni damnée, ni condamnée. Tu es juste blâmée de ta couardise et de ta servitude.

2 thoughts on “L’Afrique noire, sommes-nous damnés ou condamnés?

  1. Billet très très réaliste j’ai bien aimé ton intro qui campe bien le décor.
    J’ai le penchant de croire que c’est l’environnement qui nous est trop favorable qui est la cause. c’est la thèse que je defends dans un essai dont je suis en train de boucler la redaction.
    Bien a toi cher frère et ami

    1. Je partage le même avis grand frère. Toutefois, je trouve que nous les Africains, nous sommes des flemmards. On a presque tout pour faire avancer les choses. Mais on profère se plaindre que de se défendre. Bon courage à toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *